Walk // Un week-end de 3 jours à Helsinki

Hei-hei !

Il y a tout juste deux semaines je partais pour un long week-end à Helsinki (Hell yeah !) et je profite d’avoir encore la tête un peu là-bas pour vous raconter mon séjour. J’ai retrouvé sur place mon amie Audrey et son chéri finlandais Joona, qui m’ont accueilli comme une reine.

Je sortais alors d’une période de métro-boulot-dodo et j’avais besoin de décompresser. C’était sans compter le pouvoir magique de la Finlande, de ses forêts, de ses jolis lacs, de la mer Baltique. Je suis rentrée revigorée et reposée.

Préparez votre valise, je vous emmène avec moi !

Helsinki et ses incontournables

Premier jour. Nous nous réveillons avec un temps fabuleux, le premier week-end printanier de l’année (y serais-je pour quelque chose ? 😉 ) puisqu’une semaine avant mon arrivée il neigeait à gros flocons.

Direction Helsinki, où Audrey et Joona me font découvrir les points d’intérêts majeurs de la capitale, notamment la cathédrale luthérienne véritable emblème de la ville, la sublime cathédrale orthodoxe Ouspenski, Market Square le petit marché sur le port touristique, Old Market Hall le marché couvert et le parc de l’Observatoire d’où nous avons une magnifique vue sur la vieille ville. Dès lors, quelque chose me frappe, c’est cet accès direct à la nature, on a vraiment l’impression que la ville est au milieu d’une forêt de pins et de boulots, bordée par la mer.

Il est déjà l’heure de déjeuner, nous optons pour un buffet à volonté au Tony’s deli, qui permet pour 10 euros de manger des mets typiques, une riche idée. Puis, mes hôtes me quittent pour quelques heures, l’occasion pour moi de marcher jusqu’au parc de Kaivopuisto, d’où je découvre une vue formidable sur la mer et l’archipel d’Helsinki. Encore une fois, je suis surprise de trouver ce type de paysages somptueux dans une si grande ville. Je reviens vers le centre-ville en longeant les bords de mer pour prendre le temps de revoir certains hauts lieux de la culture finlandaise.


img_0427-1

Retour d’Audrey, qui m’invite à découvrir la baie de Toolo, encore un endroit naturel totalement préservé en plein centre-ville, qui a des faux-airs de réserve naturelle ornithologique. Nous en faisons le tour pour en découvrir toutes les facettes, et nous nous installons à la terrasse La Villa Bleue « Huvila Sininen » d’où nous avons une vue imprenable sur la baie.

20h. L’heure de rentrer pour nous sur Espoo. Audrey et Joona m’ont réservé une surprise, celle de découvrir la vue sur l’archipel à deux pas de chez eux, et de profiter du coucher de soleil.img_0846

Espoo et le parc national de Nuuksi

Deuxième jour. Ma chance se confirme, le soleil est toujours de la partie et ça tombe bien car nous partons pour une journée de randonnée dans le parc national de Nuuskio à Espoo, parc dont l’emblème est l’écureuil volant.

img_0792-1

Moi qui ai grandi à deux pas de la forêt de Fontainebleau, des souvenirs d’enfance ressurgissent en voyant les rochers et la forêt qui nous entourent. Sortant d’un hiver long, les arbres sont encore dépouillés, les fontaines gelées et on croise très peu de monde. Les paysages sont grandioses, je n’ai jamais vu de tels paysages et encore une fois si accessibles (les chemins sont bien aménagés et une grand partie est accessible aux personnes handicapées). Nous marcherons ainsi 8 kilomètres avant de nous poser devant une particularité locale : les foyers pour faire du feu (= barbecue party!). Nous avions fait le plein de saucisses et de chips en prévision de ce bonheur total après l’effort. Nous repartons finalement du parc, heureux d’avoir partagé ce moment ensemble.

Nous profitons du trajet retour, pour faire un détour pour longer la baie d’Espoo. Et je me dis que je reviendrai pour faire la balade en vélo un été.

L’heure est maintenant au goûter, nous partons chez la maman de Joona qui nous a préparé un copieux encas de spécialités finlandaises. Miam !

Helsinki et son archipel

Troisième jour. Découverte de la ville en vélo avec Happy Guide Helsinki (agence qui propose des visites thématiques de la ville dans la bonne humeur), et ô joie ô bonheur j’étais la seule courageuse pour le créneau de 10h, j’ai donc pu profiter d’une visite  privée de la capitale finlandaise. Au programme, visite des centres d’intérêts de la ville avec explications in English. Coup de cœur total pour l’église Temppeliaukio, une église construite à même la roche dont les trouées profitent à l’éclairage naturel.

Puis, je retrouve Joona pour prendre le ferry, direction Vallisaari, une île récemment ouverte au public (2016). Occupée militairement, puis habitée jusqu’en 1996, elle a ensuite été plus ou moins laissée à l’abandon, la nature reprenant peu à peu ses droits.

Un petit bout de nature à quelques minutes à peine du centre d’Helsinki, d’où on a une jolie vue sur Suomenlinna, forteresse maritime inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, où nous nous rendrons quelques heures plus tard.

La dernière soirée pointe déjà le bout de son nez, ne manque plus que l’incontournable sauna pour parfaire le week-end. Véritable art de vivre en Finlande, on en dénombre 3 millions pour 5 millions d’habitants. Direction Löyly, sublime sauna à l’architecture en bois, qui fait également office de bar branché, avec vue sur la mer Baltique. L’occasion pour nous de tester deux sortes de sauna : le sauna classique que l’on connait en France et le sauna au charbon de bois (que je recommande !). Audrey, bien plus téméraire que moi, a même été deux fois dans l’eau (brrrrrrrrrrr) pour profiter pleinement des bienfaits de cette expérience. Nous finirons cette soirée au bord de la cheminée en sirotant du vin blanc pétillant en serviette… Le bonheur est total !

Quelques repères

  • Helsinki est la capitale et la plus grande ville de la Finlande avec plus de 600 000 habitants et plus de 1,3 millions dans le Grand Helsinki. On y parle le finnois et le suédois (tout est traduit systématiquement) mais aussi et surtout très bien l’anglais.
  • En ce qui concerne les températures, comptez en moyenne -5°C en hiver et 20°C l’été.
  • C’est une ville très sécurisée, et c’est très appréciable quand on se balade seule en ville.
  • La ville est bien desservie, les transports ne sont pas donnés mais vite rentable si vous voulez sortir du centre.
  • Helsinki se trouve à moins de 3 heures d’avion de Paris et les billets sont plutôt accessibles (il y a des vols à moins de 100 euros aller-retour quand on s’y prend un peu en avance, moi j’ai payé 180 euros seulement 10 jours avant le vol).

Un kiitos (merci) tout particulier à Audrey qui en plus d’être une super amie, est une guide exceptionnelle !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s